Les amis des abeilles de Chaponost

Mot-clé - méthode

Fil des billets

récolte avec pose d'un chasse abeilles

nous avons testé grâce à Dédé: la récolte après installation d'un chasse abeilles.
IMG_20170803_101707.jpg

la veille de la récolte mettre:
une hausse (ici c'est la orange) peu ou pas remplie sur le corps (ici en gris) où nous avons laissé la grille à reine (photo 1)
, puis sur cette hausse: le chasse abeilles(photo 3)
puis par dessus les hausses à récolter (photo 4)
puis le couvre cadre et le toit.
les abeilles qui sont éloignées de la reine ont tendance a descendre des hausses supérieures remplies de miel , par un petit passage situé sur le chasse abeille,
elles ont ensuite du mal a retrouver le passage pour remonter dans les hausses. 24h après nous revenons récupérer les hausses supérieures, il ne reste que quelques abeilles dans celle ci,
en secouant légèrement les hausses le peu d'abeilles restées tombent et nous n'avons plus qu'a partir avec la récolte:)( photo 5)

merci a Dédé pour ses super explications:)
IMG_20170803_103003.jpg1 2IMG_20170803_103113.jpgIMG_20170803_103118.jpg3 4IMG_20170803_103144.jpg IMG_20170804_103635.jpg5

Plan d'un piège à frelons asiatiques

piegeAfrelons.png

Une soirée formidable

Nous avons passé mercredi soir une soirée formidable. Jean Riondet est un conférencier passionné et passionnant. Il a passé en revue en revue les différentes causes de mortalité des abeilles en insistant sur les gestes d'une bonne pratique apicole.

Pour lui, puisque nous ne pouvons plus donner d'antibiotiques aux abeilles, l'important est de limiter au maximum la survenue de maladie en faisant un maximum de prévention :

  • traiter ABSOLUMENT contre le varroa : en effet ce parasite troue la chitine des abeilles qui ne se répare plus ouvrant une porte d'entrée à tous les virus et les bactéries malignes.
  • nourrir en sirop et/ou candi protéiné afin de compenser au maximum le prélévement de protéines fait par les varroa.
  • désinfecter régulièrement les corps, les hausses et changer les cadres tous les 3 ou 4 ans et bien sûr désinfecter son lève-cadre entre chaque ruche

Bien sûr, ceci n'est qu'un résumé trop réducteur de cette conférence.

Pour en apprécier le message complet, voici la présentation support de la soirée.

Et dans quelques jours, un lien vers une vidéo de la conférence.

conf_maladie_abeille1.JPG

conf_maladie_abeille2.JPG

Mesure de l'humidité au réfractomètre

J'ai eu la chance d'avoir entre les mains un réfractomètre et de tester mon miel d'acacia. Pour faire simple, un réfractomètre est un instrument d'optique qui donne l'indice de réfraction d'un liquide.

Cet indice de réfraction est directement lié à la teneur en eau du miel ainsi qu'à son degré Brix (°Bx) : 1 °Bx correspond à 1 g de saccharose pour 100 g de mélange considéré. Il s’agit donc d’une concentration exprimée en pourcentage massique équivalent en saccharose.

L'appareil est ultrasimple d'utilisation, il m'a permis de trouver un indice de réfraction de 1,4939 après correction de la température, ce qui donne un degré Brix d’un sirop de 81,2°Bx et une teneur en eau de 17,1 %m/m.

Ces valeurs ont l'air très correctes, ce qui explique que mon miel est très bon :-)

Voici deux articles pour en savoir un peu plus :

Les BONNES PRATIQUES d'une visite de ruche

Manipulations sur la ruche :

• ne pas se placer devant l'entrée de la ruche

• se placer sur l'un des 2 cotés

• enfumer d'emblée l'entrée

• manipuler délicatement sans brusquerie les éléments (couvercle, hausses, etc..) de la ruche

• déplacer en glissant latéralement ces éléments

• enfumer au début du déplacement

Examen des cadres :

• enlever 1 cadre de la périphérie non construit ou à peine construit, permettant de libérer de l'espace pour les autres cadres

• enlever et nettoyer les ponts de cire entre cadres

• déplacer et enlever pour examen chaque cadre de la périphérie au centre

• les replacer DANS L'ORDRE où vous les avez trouvés

• noter le nombre de couvains fermés (operculés) et ouverts (ponte de la reine) et cadres de miel

• évaluer la puissance de la ruche (2 cadres couvains fermés : faible et problème ; 3 ou 4 : normal ; 5 ou plus excellent)

Au regard de ce résultat, rééquilibrer les ruches avec apport de cadres plus riches en couvains de ruches puissantes,

• enfumer à nouveau les cadres avant de refermer pour faire rentrer les abeilles

• noter les opérations effectuées dans le cahier de suivi (il devrait être numéroté pour un contrôle sanitaire éventuel)

Recommandations :

• faire migrer les plus vieux cadres bâtis (cellules marron foncée) à la périphérie pour les remplacer ultérieurement (2 à 3 /an)

• Placer les cadres de miel en périphérie (cadres de rive) en Eté .Sinon risque de fonte de la cire à la chaleur du soleil avec les cadres de cire gaufrée non bâtis

Sortie du rucher :

• vider les enfumoirs avant de reprendre la voiture, et pour l'esthétisme, comme souligné par Olivier, AU MEME ENDROIT du terrain et éviter, dans les herbes sèches l'été

Voilà, cette liste n'est pas exhaustive et peut être enrichie par l'expérience de chacun.

Sirop

D'après la revue Abeilles et fleurs, il faut siroter en proportions différentes selon la période.

Pour stimuler la ponte, il faut faire du 1/1 : 1L d'eau pour 1kg de sucre

En période mixte, il faut 3/2 : 666 mL d'eau pour 1 kg de sucre

Pour faire des réserves, il faut 2/1 : 500mL d'eau pour 1kg de sucre.

Actuellement, nous sommes en période mixte (au moins jusqu'à fin août). Il faut donc faire du 3/2.

Température ruche

Précision sur la température de la ruche pendant Automne/ Hiver : 35°C est la température d'élevage des larves au centre de la grappe tant qu'il y'a du couvain. Par contre en l'absence de couvain qui diminue fortement en Décembre ,la température peut baisser jusqu'à 30°C. Ce qui économise l'énergie et fait consommer moins de miel de réserve. La Buckfast est l'exemple même d'une grosse consommatrice d'énergie par sa ponte frénétique mais,un mal pour un bien, excellente pour l'élevage.

Comportement hivernal : La grappe d'hiver tourne lentement (en 24h) et les abeilles frileuses de la périphérie viennent remplacer celles du centre qui se sont réchauffées (comme les manchot-empereurs ) De même cette grappe se déplace en fonction des réserves de miel. Donc,attention à l'emplacement de la sonde de température qui doit être placée au centre et en haut des cadres. Le paramètre température est très intéressant par le fait qu'il renseigne sur la présence ou non de couvains et permet de détecter la relance de la ponte par l'élévation de température Nous pouvons dire que la ruche de Xavier a encore du couvain si nous relevons 35°C actuellement.

Les buckfastes Salaisiennes à la bonne température

WP_000935.jpg

Après une belle saison estivale la ruche d'abeilles Buckfaste d'origine de Salaise sur Sanne se porte bien. L'essaim est toujours dans une ruche Dadant 12 cadres. La reine semble efficace et au regard de la population et des stocks de miel tous les indicateurs sont bon en ce début d'hivernage.

Je viens d'installer une thermomètre à sonde dans le corps de la ruche afin de mieux comprendre le travail des abeilles pendant cette période d'hivernage. Ce thermomètre (acheté 9€) ne permet aucune mesure à distance ni graphique en couleur, mais juste une lecture directe de la température à l'intérieure de la ruche ainsi qu'a l'extérieur. Il y a même la possibilité de voir les températures maximum et minimum. Cette petite expérience permet simplement de vérifié le maintient de la température au sein de la grappe et de mieux comprendre les besoins de l'abeille en hivernage.

Après fixation du thermomètre sur le corps de la ruche, la température extérieure était de 28°C (plein soleil) et de 34,5°C au centre de la ruche.....

Abreuvoir

Comme il fait chaud, j'ai fabriqué un abreuvoir pour les abeilles.

J'ai vissé le bouchon bien à fond et percé en même temps le bouchon et la bouteille bien en haut pour que les trous soient bien en face. Puis j'ai collé le bouchon dans un couvercle de pot. Mise à l'envers, la bouteille se vide dans le couvercle au fur et à mesure de l'évaporation.

Les nouvelles bouteilles de coca sont pratiques pour les attacher à l'envers car elles ont la taille resserrée ce qui permet de fixer un collier plastique sans problème.

Un point sur le rucher

Après les essaimages, les divisions, la réception des essaims commandés cet hiver le rucher a beaucoup changé.

Les divisions

Nous avons fait 3 divisions au début du printemps. Dans chaque ruchette, nous avons mis 3 cadres de couvains ouverts avec des abeilles et descendu le tout chez Dédé.

Sur les trois, une seule reine est entrée en activité assez rapidement. Dans les autres, toujours orphelines, nous avons mis un carré d'œufs pris sur la buckfast de Xavier. Toutes les deux ont développé des cellules royales mais une seule a fait une reine pondeuse. Il reste donc toujours une ruchette orpheline que nous allons réunir avec la deuxième.

Bilan : + deux essaims

les essaimages

Début juin, nous avons récupéré quatre essaims mais l'un d'entre eux est visiblement orphelin. Nous tentons de lui donner un cadre avec des cellules royales : sinon l'essaim sera séparé et réparti dans les ruches faibles.

bilan : + trois essaims

les achats

Cet hiver, nous avons commandé deux essaims et une reine buckfast au rucher de l'escoutay à coté Montelimar.

La reine a remplacé la reine de notre ruche buckfast qui nous a semblé orphelin. Les essaims ont été placé en ruche au rucher de la Gagère.

Bilan : + deux essaims

bilan

Le rucher est passé de 6 ruches à la sortie de l'hiver à 11 maintenant.

A ce total, il faut ajouter les deux (et bientôt trois) ruches personnelles. Et toujours pas de miel :)

La transhumance

Le 24 mai 2013, 6 essaims buckfast sont arrivés sur la commune de Chaponost, provenant de Montélimar.

Avec Mme Briottet, nous étions partis à 16h 15 de Chaponost, avec un retour vers 21h. Nous avons pu charger les essaims très tôt à Montélimar, à cause de la mauvaise météo ; dans le cas contraire, il aurait fallu attendre jusqu'à environ 21h/22h, le temps que les abeilles rentrent.

3 essaims ont été déposés au rucher -école et les autres dans 3 lieux différents de la commune. Le maillage de Chaponost pour la pollinisation des jardins, des vergers, des fleurs sauvages se poursuit avec tous les volontaires qui souhaitent investir dans une ruche.

La technique simple pour savoir s'il manque d'abeilles et d'insectes pollinisateurs est de déposer un pot de miel presque vide et pas lavé : si par beau temps, en moins de 48h, il n'est pas "propre", un manque d'abeilles est flagrant. Il faut alors installer une ruche ou fabriquer des gites à abeilles "sauvages".

Fourvoiement des jeunes reines au retour du vol nuptial

Karl Von Frisch rapporte dans son ouvrage "Vie et Moeurs des abeilles" que les moines de St Odile en Bavière avaient perdu en 2 ans 16 jeunes reines sur 21 comptabilisées dans leur rucher. Les ruches étaient de la même couleur blanche. Ils ont donc changé la couleur de leurs ruches et résultat ,il n'y eut que 3 reines perdues sur 42 en 5 ans.

D'où l'utilité d'utiliser différentes couleurs pour les ruches qui soient visibles par les abeilles, à savoir le bleu,le jaune,le noir et le blanc avec une étonnante faculté de voir l'ultraviolet (Un blanc qui absorbe les UV est vu coloré (bleu-vert)par les abeilles alors que le blanc réfléchissant l'UV est vu blanc).

Face à des disparitions de reines, il serait intéressant de peindre nos ruches comme les moines de St Odile l'ont fait. Alléluia !!

Elevage de reines.... Une méthode

Suivant les conseils de M. Bruyat de Salaise sur Sanne, voilà en image une méthode pour élever facilement des reines dans une ruche orpheline.

Lorsque la ruche est orpheline (Pas de reine et pas de traces de ponte). Introduire un carré de 5 cm de coté avec des œufs fraichement pondus par une reine de très bonne qualité dans une cadre de la ruche. Attendre 4-5 jours: les abeilles orphelines élèvent des cellules royales sur les œufs importés. Ensuite, la nature fera le reste.....

La buckfast Salaisienne N°2

Voilà en images les infos sur la Bukcfast Salaisienne.

Samedi 11 mai, nous avons posé la première hausse. Après vérification tout semble OK, la reine semble être une très bonne pondeuse. A vous de trouver la reine sur les photos et de jouer à : Ou est Charlie?

Fabrication d'une ruche

SANY0016.JPGJ'aime bien bricoler alors j'ai fabriqué une ruche.

Lire la suite...

Divisions

Aujourd'hui, beau temps, nous en profitons pour ouvrir les ruches et faire des divisions.

  • les ruches 2 et 7 semblent en cours de changement de reines : plein de miel mais plus aucune ponte. Nous leur mettons un cadre de cire pour les occuper. Wait and see...
  • les autres ruches sont en pleine forme : à partir des 6 ruches, nous faisons trois divisions.

Ensuite nous emportons les trois ruchettes dans un petit jardin en face de chez Dédé. Le coin est superbe et nous n'aurons pas besoin de déranger Dédé pour y aller.

Traitement anti varroa avec des huiles essentielles..... et pourquoi pas?

Voilà en pièce jointe les conseils de Bernard Bruyat (apiculteur de Salaise sur Sanne) pour le traitement anti-varroa avec des huiles essentielles.

Dans le même sujet, avec toujours une recette avec des huiles essentielles, vous trouverez le lien cette étude de Ludovic Labeste :

http://www.apiservices.com/articles...

Il y a beaucoup d'autres articles sur internet sur ces traitements naturels aux huiles essentielles, ne coûtant pas cher et surtout sans pesticide!!!!. Je suis partant pour cette expérimentation dans notre rucher école.

A suivre.