Les amis des abeilles de Chaponost

Méthodes apicoles

Fil des billets

Sous-catégories

récupérer un essaim a l'aide de cadres tirés

pour récupérer un essaim dans la nature
on peut aussi prendre les cadres tirés de notre ruchette et les placer dans la boule formée par l'essaim.
on reste en place une a 2 minutes, toutes les abeilles montent dessus
puis on place le cadre dans la ruchette , et on refait cela 2 ou 3 fois afin de récupérer un maximum d'abeilles
on est ainsi pratiquement sur d'avoir la reine, et tout se passe dans le calme.
il faut juste avoir un petit peu de temps.
puis on place la ruchette a son emplacement une fois que toutes sont rentrées.

Mesure de l'humidité au réfractomètre

L'association a fait l'achat d'un réfractomètre en 2022.

réfractomètre.jpg, mai 2022

voici l'article que Stéphane Chaudy, ancien président de l'asso ,nous avait présenté il y a quelques années:

  • J'ai eu la chance d'avoir entre les mains un réfractomètre et de tester mon miel d'acacia. Pour faire simple, un réfractomètre est un instrument d'optique qui donne l'indice de réfraction d'un liquide.

Cet indice de réfraction est directement lié à la teneur en eau du miel ainsi qu'à son degré Brix (°Bx) : 1 °Bx correspond à 1 g de saccharose pour 100 g de mélange considéré. Il s’agit donc d’une concentration exprimée en pourcentage massique équivalent en saccharose.

L'appareil est ultrasimple d'utilisation, il m'a permis de trouver un indice de réfraction de 1,4939 après correction de la température, ce qui donne un degré Brix d’un sirop de 81,2°Bx et une teneur en eau de 17,1 %m/m.

Ces valeurs ont l'air très correctes, ce qui explique que mon miel est très bon :-)

Voici deux articles pour en savoir un peu plus :

récupérer un essaim avec un seau et une balayette

on peut récupérer un essaim à l'aide d'une casserole ou d'un seau.
ici les apiculteurs ont balayé l'essaim pour le faire tomber dans un seau

essaimage).jpeg, mai 2022
essaimage

puis ils ont versé le contenu du seau abeilles et reines dans la ruchette.

puis on replace les cadres

puis on ferme le toit et on attend qu'elles soient toutes rentrées avant de déplacer la ruchette sur son emplacement définitif.

récupérer un essaim en coupant une branche

l'essaim est a porté de main sur une branche.

on place un drap sous la ruchette pour facilité l'entrée en marchant des abeilles.

on coupe la branche et on la secoue dans la ruchette.
WhatsApp Image 2022-05-24 at 18.50.36.jpeg, mai 202220220524_180825.jpg, mai 2022

on replace des cadres dedans.
WhatsApp Image 2022-05-24 at 18.50.36 (3).jpeg, mai 2022

on referme le toit de la ruchette
WhatsApp Image 2022-05-24 at 18.55.46 (3).jpeg, mai 2022

on laisse les dernières abeilles rentrés avant de déplacer la ruche sur son emplacement définitif.

le cérificateur


Lire la suite...

piège selectif pour frelon

voici une vidéo super intéressante pour faire un piège sélectif pour les frelons:

il faut tout de même savoir que le frelon européen est utile à la biodiversité et peu prédateur des abeilles, il est même protégé en Allemagne, par contre le frelon asiatique est vraiment un gros prédateur pour les colonies d'abeilles.
J'ai lu aussi que les frelons européens proche des ruches faisaient fuir les frelons asiatiques alors faut il les attirer vers nos ruches?...faut il piéger ou ne pas piéger?

Cliquer sur ce lien :

https://youtu.be/15B9VCKg-qs

traitement contre le varroa

Vous avez fini de récolter votre miel!!!
les chaleurs de l'été ont vraiment diminuées... il est temps de traiter contre le varroa!!!
voici les recommandation pour le traitement a l'Apiguard , c'est celui que nous avons choisi pour le rucher école.
UTILISATION et POSOLOGIE D'APIGUARD__
__ Le gel APIGUARD régule la diffusion du thymol. Il fonctionne comme un filet dont les mailles s’élargissent ou se rétractent à chaque variation de température; A l’inverse d’autres formulations ou de l’utilisation de cristaux bruts de thymol, la libération du produit se fait en continu et ne perturbe pas les abeilles.

Traitement dans la ruche : 2 applications successives de 50 g de gel par colonie à 2 semaines d'intervalle. 2 traitements par an, au maximum.

Mode d'administration

Ouvrir la ruche. Ouvrir le couvercle de la barquette et laisser un des angles du couvercle fixé à la barquette. Placer la barquette sur le dessus des cadres au centre, gel vers le haut.

S'assurer qu'un espace libre d'au moins 0,5 cm est disponible entre le haut de la barquette et le couvre cadre. Fermer la ruche. Après deux semaines, remplacer la première barquette par une nouvelle barquette en suivant la même procédure. Laisser le produit dans la colonie jusqu'à ce que la barquette soit vide. Enlever le produit lors de la pose des hausses sur la colonie.

L'efficacité de la spécialité est optimisée si le produit est utilisé à la fin de l'été après la récolte du miel (lorsque la quantité de couvain est décroissante). Toutefois, en cas de forte infestation, la spécialité peut aussi être utilisée au printemps, lorsque la température est supérieure à 15°C.

L'efficacité peut varier entre les colonies en raison de la nature du produit. En conséquence, APIGUARD® doit être utilisé comme un traitement parmi d'autres dans un programme de lutte intégrée, et la chute des varroas doit être suivie régulièrement. Si une chute de varroas significative est observée pendant l'hiver ou le printemps suivant, il est recommandé d'utiliser un autre traitement de la varroase en hiver ou au printemps.

PRECAUTIONS D'EMPLOI d'Apiguard__
__ Ne pas traiter pendant la période de miellée pour éviter une possible altération du goût du miel.

Le traitement peut être effectué immédiatement après le retrait des hausses.

Ne pas utiliser la spécialité lorsque la température maximale journalière attendue est inférieure à 15°C ou lorsque l'activité de la colonie est très faible ou lorsque la température est supérieure à 40°C.

Réunir les colonies faibles avant le traitement.

Toutes les colonies d'un rucher doivent être traitées simultanément.

Atelier fabrication de piège à frelons asiatiques

Nous avons animé un petit atelier de fabrication de pièges en prévision du printemps, saison au cours de laquelle les femelles frelons asiatiques vont commencer à construire leurs nids... il est donc grand temps d'installer des pièges pour limiter les inconvénients pour nos abeilles !

Fabrication d'un piège :

Matériel : bouteilles vides perrier bleu, petite bouteille hépar, badoit, coca zéro format moyen

20180324_103912.jpg, mar. 2018

1-Couper le culot de bouteille Perrier bleu ou Badoit d’une hauteur de 15 cm env. pour créer le réceptacle à appat

2- Créer le corps du piège avec la bouteille Badoit avec une hauteur d’env. 13 cm

3- Faire 6 trous dans le fond du corps du piège (diam 5 mm)

4-Retirer le col de la bouteille de Badoit pour créer le haut du piège; descendre assez bas dans la coupe (ne pas le couper trop haut car la bouteille est très allongée)

5-Utiliser le haut de la bouteille d’Hepar pour créer le haut du piège (voir schéma bouteille tête renversée)

6- percer le bouchon de la bouteille d’Hepar avec un trou de 7 mm

7- couper le corps central de la bouteille de coca zéro en 2 dans sa hauteur afin de réaliser le toit arrondi du piège (long 12 cm)

8- De chaque coté du piège pour fixer le haut, faire un seul trou à la visseuse rassemblant le toit, la bouteille d’Hepar et le corps du piège et l’utiliser pour y passer le fil de fer, qui permettra de le pendre (long. 50 cm). Passer le fil dans les 2 trous en traversant l’intérieur de la bouteille.

9- Dans le corps du piège, faire 4 à 5 trous (5 mm) pour permettre aux abeilles de ressortir du piège. Ces trous ne doivent pas être réalisés trop haut afin que l’abeille ne s’épuise pas à vouloir remonter.

S’agissant de l’appât, mélanger 40% bière , 40% vin blanc et 20% sirop de cassis.

ob_a388a0_frelonsasiatiquespiege.jpg, mar. 2018

"hydromel" avec du moût de raisin

Mr et Mme Buathier, apiculteurs a Francheville ont eu la gentillesse d'accueillir les Amis des abeilles de Chaponost pour leur transmettre la recette de l'hydromel à base de fruit.
IMG_20170907_184250.jpg, sept. 2017

les hydromels sont fait de miel, d'eau et de levures pour la fermentation.
Nos hôtes préfèrent utiliser un fruit, ici du raisin, qui fournira les levures pour la fermentation.
(mais ne nous ne pourront pas appeler cette boisson de l'hydromel ,selon la législation seul le mélange miel +eau+ levure a droit a cette appellation)

nous avons une bonbonne de 20 litres, sachant qu' il faut 450gr de miel par litre, il nous faudra approximativement 9kg de miel toutes fleurs et Daniel nous a fourni du raison noir de son jardin.

dans un premier temps nous préparons la moût de raisin (Moût : jus de raisin non encore fermenté obtenu soit par foulage, soit par pressurage ) a l'aide d'un presse purée, cela permet d'avoir que du jus sans pépins, ni peaux (environ 3 a 4 litres) nous mettons ce jus dans la bonbonne. il faudra attendre 2 a 3 jours pour que le jus pétille .
IMG_20170907_181836.jpg, sept. 2017IMG_20170907_185744.jpg, sept. 2017

au bout de ces 3 jours, Mr Buathier rajoutera la moitié de miel avec de l'eau tiède ( environ 4.5kg de miel pour 10 litres d'eau) on attendra a nouveau quelques jours pour entendre a nouveau des pétillements
puis on complètera la bonbonne avec du miel et de l'eau tiède, en laissant un espace de 10% libre pour les gaz.

on fermera ensuite la bonbonne avec un bouchon de liège ayant un tuyau plastique inséré dedans pour la sortie des gaz, l'autre bout du tuyau sera mis dans une bouteille contenant de l'eau , ainsi les gaz de la bonbonne pourront sortir mais l'air ne rentrera pas dedans.
au bout d'un mois, il n'y aura plus de bulles de gaz qui s'échapperont dans l'eau de la bouteille par le tuyau, la préparation sera alors terminée, il faudra cependant encore filtrer l'hydromel et le laisser quelques temps en bonbonne avant de pouvoir déguster!!!

Merci a Mr et Mme Buathier pour leur accueil, et la transmission de leur savoir( a 86 ans, ces personnes sont des mines de connaissances de notre patrimoine),et ce fut un réel plaisir de partager ces moments.

récolte avec pose d'un chasse abeilles

nous avons testé grâce à Dédé: la récolte après installation d'un chasse abeilles.

la veille de la récolte mettre:
une hausse (ici c'est la orange) peu ou pas remplie sur le corps (ici en gris) où nous avons laissé la grille à reine (photo 1)
, puis sur cette hausse: le chasse abeilles(photo 3)
puis par dessus les hausses à récolter (photo 4)
puis le couvre cadre et le toit.
les abeilles qui sont éloignées de la reine ont tendance a descendre des hausses supérieures remplies de miel , par un petit passage situé sur le chasse abeille,
elles ont ensuite du mal a retrouver le passage pour remonter dans les hausses. 24h après nous revenons récupérer les hausses supérieures, il ne reste que quelques abeilles dans celle ci,
en secouant légèrement les hausses le peu d'abeilles restées tombent et nous n'avons plus qu'a partir avec la récolte:)( photo 5)

merci a Dédé pour ses super explications:)

Liste des plantes méllifères

pm3.jpg, mar. 2017

Vous trouverez sur ces 4 pages la liste des plantes mellifères (document élaboré par le Club Apicole du lycée horticole du Pressin et l'Association Les Amis des Abeilles.

Document à télécharger ici : DocPlantes_melliferes.pdf

se soigner avec les produits de la ruche

    Se soigner avec du venin d’abeille ?

ou avec du miel, avec de la propolis ou avec du pollen!

lisez cette article si vous êtes intéressé par l'apithérapie.
On_cite_souvent_une_phrase.pdf

Plan d'un piège à frelons asiatiques

piegeAfrelons.png

Préparation des ruches pour l'hivernage

Samedi 15 octobre 2016

bonjour a tous,

Il y a eu du soleil et un peu de chaleur cet après midi donc nous avons pu mettre les ruches en position hivernage.

nous avions les 2 chefs pour cette opération, Jean Luc et Olivier, il y avait aussi Daniel, Olivier Décle, Arnaud en visite, et moi Maya euh...Cathy

l'hivernage consiste:

- baisser les portes.

- mettre en place le cadre en polystyrène extrudé.(système jean Luc)

- mettre le couvre cadre transparent en pvc

-mettre l'isolant "porte de garage"

- mettre le couvre cadre en bois.

- mettre le toit en galvanisé avec un isolant type polystyrène extrudé.

si la colonie ne tient pas toute la ruche mettre des partitions( séparation en polystyrène extrudé, recouvert d'une feuille d'aluminium) enlever les cadres ou il n'y a pas de nourriture et mettre les partitions au plus prêt de la colonie.

action de ce jour:

nous avons mis en place sur toutes les ruches le système d'hivernage de Jean Luc ( voir la pièce jointe) sauf pour la première, bleuet où nous avons mis un nourrisseur mixte nouvellement acheté qui permet de mettre soit du candi, soit du sucre liquide selon la saison sans bouger le sens du nourrisseur. Nous avons mis un pain de candi à toutes.

nous avons nettoyer les tuiles devant les planchers d'envol pour se rendre compte de la mortalité.

systeme_jean_luc_hivernage.jpeg 2016-10-15_A_cadre_extrud_en_place.jpg 2016-10-15_B_cadre_extrud_sucre_.jpg 2016-10-15_D_cadre_extrud_sucre_plexi_isolant.jpg 2016-10-15_E_cadre_extrud_couvre_cadre.jpg

Michel, Daniel et Jean Luc ont travaillé tout jeudi pour fabriquer un nouveau système...on l'appellera système Jean Luc il sagit d'un cadre en polystyrène extrudé de 6 cm de haut et de 4 a 5 cm d'épaisseur. coller avec de la colle vinylique.( voir pièce jointe)

2016-10-13_prepa_pour_encollage.jpg 2016-10-14_cadres_assembles.jpg

Extraction de miel chaponois

Comme prévu, on a profité du beau temps pour extraire vendredi notre miel toutes fleurs. Celui de J-Luc était mentholé et plus foncé que le mien. On a extrait chacun l'équivalent d'une hausse et demi, entre 15 et 20 kgs je pense....

Voici quelques photos. On peut voir Daniel et Cathy à l’œuvre. Olivier D.nous a rejoint mais je n'ai pas de photo. Le vieux extracteur a bien tourné. On le savait déjà que quand ça tourne il faut pas être trop curieux en cherchant à soulever la porte qui ferme au dessus mais on ne s'est pas assez méfié et Olivier D a été un peu blessé à la joue. On a mis du miel pour faire cicatriser!!!

Ecrit par Catherine Pezet

IMG_3371.JPG, avr. 2020

expérience de peinture écolo

comme il a été expliqué précédemment dans "peinture écolo fabrication maison", j'ai voulu faire une peinture écolo pour ma première ruche. j'ai donc suivi pas à pas le mode d'emploi et j'ai utilisé du bleu de chaux comme pigment. Ma couleur était magnifique d'un bleu intense mais elle a du s'oxyder, elle est devenu bleu foncé puis après 15 jours aux intempéries, elle est devenue presque noire...couleur apparemment pas appréciée par nos amis les abeilles...j'ai du la reponcer et la repeindre en blanc ( avec de la peinture acrylique )

P1090460.JPG, mai 2016P1090463.JPG, mai 2016

Une soirée formidable

Nous avons passé mercredi soir une soirée formidable. Jean Riondet est un conférencier passionné et passionnant. Il a passé en revue en revue les différentes causes de mortalité des abeilles en insistant sur les gestes d'une bonne pratique apicole.

Pour lui, puisque nous ne pouvons plus donner d'antibiotiques aux abeilles, l'important est de limiter au maximum la survenue de maladie en faisant un maximum de prévention :

  • traiter ABSOLUMENT contre le varroa : en effet ce parasite troue la chitine des abeilles qui ne se répare plus ouvrant une porte d'entrée à tous les virus et les bactéries malignes.
  • nourrir en sirop et/ou candi protéiné afin de compenser au maximum le prélévement de protéines fait par les varroa.
  • désinfecter régulièrement les corps, les hausses et changer les cadres tous les 3 ou 4 ans et bien sûr désinfecter son lève-cadre entre chaque ruche

Bien sûr, ceci n'est qu'un résumé trop réducteur de cette conférence.

Combien ça coûte ?

C'est une question que l'on nous pose régulièrement. Alors voici quelques éléments :

Les coûts initiaux

  • La tenue et les outils : entre 50€ et 80€
  • La ruche : dadant 10 cadres avec une hausse entre 100€ et 150€
  • L'essaim : entre 130€ et 150€

à noter : De nombeuses enseignes dont la coopérative apicole vendent un kit débutant qui comprend une ruche, une tenue et les outils de base pour 150€ seulement.

L'entretien

  • Les médicaments
  • Le sirop
  • Le candi
  • L'assurance

Sans oublier l'association : une adhésion simple est à 15€ tandis que la cotisation au rucher collectif sera probablement à 100€ pour la saison 2015.

Pause cigarette

Depuis que la cigarette est interdite dans la ruche, il y a foule sur la planche d'envol !

barbe_kenyane.JPGbarbe_dadant.JPG

Bon, en fait les abeilles sortent de la ruche à cause des fortes chaleurs. Les apiculteurs disent que la ruche fait la barbe.

Evolution de ma ruche kényane

L'un des avantages d'une ruche kényane est que l'on connait parfaitement sa taille : il suffit de compter les barrettes. Aujourd'hui je ne suis replongé dans mon carnet de notes et j'ai fait un petit graphique qui montre l'évolution de la population de la ruche.

evolution.png

Sortie de l'hiver avec 5 barrettes, elle en possède aujourd'hui 18, mais je n'ai toujours pas prélevé de miel !