Le pollen :
bees-pollen-10.jpg

Les abeilles en butinant le nectar recueillent le pollen sur tout leur corps.

Pour que celui-ci se conserve parfaitement dans la ruche, les abeilles emplissent leur jabot de nectar riche en ferments lactiques associés à quelques levures et régurgitent goutte après goutte celui-ci pour humidifier leurs pattes postérieures où se trouvent les corbeilles à pollen.
abeille_pollen.jpg

Le pollen récolté s'agglomère alors en pelotes, ensemencées en bonnes bactéries par l'abeille. Quand la charge est suffisante, l’ouvrière revient à sa ruche et dépose sa récolte dans les alvéoles, au-dessus et à côté du nid à couvain. On peut souvent voir des ouvrières enfoncer leur tête dans une alvéole pour tasser les pelotes.
Pollen_in_Wabe_Waugsberg_wiki.jpg

Certaines abeilles se spécialisent dans la cueillette du pollen à certaines périodes pour nourrir les larves et choisissent leur pollen, elles préfèrent ceux de châtaigner, de l’arbre à kiwis, de saule, de pissenlit, de coquelicot.

En effectuant cette récolte, elles améliorent la pollinisation en déposant le pollen sur le pistil et beaucoup de producteur de fruits ont perçu l’intérêt pour le rendement de leur culture (les amandiers de Californie).

En fait, chaque pelote contient plusieurs millions de grains de pollen collés entre eux (Une pelote= 20mg= 3 à 4 millions de grains de pollen.)

Il est indispensable au développement de la colonie car il nourrit les jeunes larves en leur apportant des matières protidiques et d'autres nutriments.

Une ruche produit chaque année 20 à 40 kg de pollen.

La récolte : Le pollen se récolte grâce à des trappes installées à l’entrée des ruches. On installe celle-ci uniquement sur les ruches les plus fortes. Elles sont installées à la tombée de la nuit lorsque toutes les ouvrières sont rentrées. Si vous le faites en journée, les abeilles en vol risquent de ne pas reconnaître la ruche à leur retour.Elles sont équipées d’une grille avec des trous de 5mm de diamètre. Lorsque l’ouvrière chargée de pollen entre dans la ruche, elle est obligée de passer par cette grille et perd une partie de son pollen.
trappe_a_pollen_2.jpgtrappe_a_pollen.jpg

Les pelotes perdues par les abeilles tombent dans un bac situé dans la partie inférieure de la trappe. Il ne reste plus alors qu’à collecter le contenu du bac. Des entrées spécifiques se trouvent sur le côté de la trappe pour permettre aux mâles d’entrer et sortir de la ruche.Il faut éviter de poser les trappes en période de fécondation des reines. Le risque est que la reine ne trouve pas l’ouverture latérale.

Il existe des trappes à double entrée, une ou les abeilles perdent leurs pelotes et une autre ou elles ne les perdent pas, on remarque que la récolte ne diminue pas avec ce procédé.

  • Le pollen frais :

Le pollen frais, appelé aussi pollen cru est cent fois plus concentré en ferments lactobacilles que le pollen séché et beaucoup plus riche en vitamines. La mise en congélation sous atmosphère contrôlée permet de stabiliser le pollen à l'état frais en lui conservant ses atouts nutritionnels. Le pollen congelé à l'état frais dès la récolte conserve ses ferments vivants. Cette flore composée de micro-organismes vivants favorables à la santé est préservée par la congélation mais ne survit généralement pas au séchage du pollen. Le pollen frais est parfois proposé en barquettes au rayon surgelés( magasin bio).

Le pollen supporte la décongélation quelques heures et peut être ensuite recongelé sans risque car les pelotes ne renferment aucune flore bactérienne pathogène. De plus, le pollen est composé de cellules à très faible teneur en eau et donc supporte des congélations et des dégels successifs sans altération.
Le pollen frais ou décongelé peut être gardé au réfrigérateur pendant longtemps en le mélangeant avec du miel, (1 volume de pollen pour 4 de miel).

* Le pollen séché :

Dans des séchoirs à des températures de 40 à 50°C (des températures plus élevées nuiraient à sa composition), il peut être conservé ainsi une année. Le pollen séché perd ces propriétés antibiotiques et ses qualités en tant qu’hormones végétales.

Ne pas conserver à la chaleur et à la lumière.

Riche en protide dont la majorité est des Acides Aminées, confère un grand pouvoir vitalisant. + riche en protéine que la viande ou les œufs, 35 a 50 gr de pollen/jour peuvent couvrir les besoins en protéines de l’homme (selon le Dr Stangciu) ce qui correspond à environ 10 cuillères à café de pollen (pour les végétariens)

  • Le pollen contient tous les Acides Aminés dont nous avons besoin et de nombreuses autres. (Les cellules de notre corps utilisent les AA pour synthétiser des protéines humaines constituant de la matière vivante, 10 AA indispensables à l’organisme et non synthétisé par l’homme doivent être obligatoirement apporté par l’alimentation, le pollen contient tous les AA indispensables à l’organisme y compris les 10 AA )
  • Il contient presque toutes les vitamines (mais peu de vitamine C)
  • Les 28 minéraux présents dans notre corps
  • Des enzymes et coenzymes.

Pour ces raisons le pollen est tonifiant et stimulant pour les muscles et pour le système nerveux.

Il stimule la croissance osseuse : prévient l’ostéoporose, rattrape le retard de croissance du a une alimentation carencée, facilite la formation de cal osseux en cas de fracture

Fonction circulatoire : facilite la circulation du sang, équilibre le rythme cardiaque, (arythmie), diminue les hémorragies vasculaires, évite les phlébites et les varices. Baisse la TA, lutte contre l’artériosclérose, abaisse le taux de cholestérol et de triglycérides, augmente le taux de G. Blancs et G. Rouge du sang (anti anémique)

Régule l’appareil digestif : facilite la fonction du foie, du pancréas, et de l’ensemble de l’appareil digestif ( antitoxique) agit sur la fermentation et l’inflammation de l’ensemble des voies digestives en favorisant l’équilibre de la flore intestinale, régule constipation ou diarrhée, calme les flatulences, agit sur les parasites intestinaux (vermifuge) (il faut préférer le pollen frais pour sa valeur antibiotique), le pollen est rééquilibrant et protecteur des intestins)

Régule le métabolisme du foie : utilisé pour toutes les affections hépatiques (hépatites, cirrhoses.), pour les maladies alcooliques, le pollen réduit le besoin d’alcool, et répare les dommages causés au foie .( 2 à 3 c à café de pollen frais)

Soutient la qualité de la vision.

Capacités sexuels : grâce à des hormones végétales, le pollen a une action aphrodisiaque, il a surtout une action sur les troubles de la prostate (prise journalière dès 50 ans, 1 c à café puis 2 à 60 ans, 3 à 70 ans puis 4 ensuite)

Action sur les glandes sexuelles de l’homme, sur la reproduction, la vigueur, et la croissance.

Pour les femmes, le pollen agit sur les affections du sein, les troubles des règles, de la grossesse ou du syndrome prémenstruel.

Soutient les fonctions de la thyroïde grâce aux AA

Boostant énergétique :

Antistress, légèrement euphorisant. Augmente la mémoire et le pouvoir de concentration.

Augmente le poids et énergie chez les personnes amaigris (convalescence, personnes âgées, fatigue chronique, pendant la grossesse et après...)

Augmente la fonction de tous les muscles du corps,

Régule le poids, peut être conseillés aux obèses, aux diabétiques, aux personnes souffrant d’amaigrissement anormal.

Utilisé dans les traitements cancéreux :

Cobalthérapie, rayon X, chimio qui génèrent une asthénie et un état dépressif.

Ou soumis à des irradiations professionnelles.

Peau :

Efficace pour la peau sèche, rugueuse, dévitalisés. Agit sur l’eczéma et l’acné.

Tonifie la chevelure, combat la chute des cheveux. Tonifie les ongles cassants.




Posologie : 1 à 10 c à café par jour de 6 à 40 g (sachant que 35 a 50g/ jour couvre les besoins en protéines)

Le pollen peut être consommé tous les jours, ou en cure d’une semaine par mois ou de 2 mois avec arrêt pendant 3 mois.

Mélanger a un aliment, compotes, yaourt, jus de fruit ou de l'eau afin que l’enveloppe de chaque micro grain s’ouvre avant de l’absorber.

Pour enfants de 1 à 12ans: ¼ de c à café 2 à 3 semaines par mois. On augmente jusqu’à arriver à une dose adulte à 12 ans.

« Eau de pollen « :1 portion de pollen, 1 portion de miel, de l’eau à température ambiante, aromatisé avec du citron ou de l’orange. (idéal pour les personnes anorexiques, opérés, ou personnes âgées)

les pollen n'ont pas tous les mêmes actions:( ref biblio "ces pollens qui nous soignent de patrice Percie du Sert)
sur une échelle de 1à 5

  • Défenses immunitaires(améliore les défenses, prévient la dégénérescence des neurones, ralentit le processus de vieillissement.): ciste 5, saule 5.
  • Élimination des graisses et problèmes liés aux graisses:ciste 5 (élève le bon cholestérol, diminue les amas graisseux), châtaigner 5 (diminue les lipides circulants)
  • Protection cardio vasculaire (Souplesse des capillaires): ciste 5 (prévient l’oxydation des liquides circulants), châtaigner 5( bon pour la mémoire, nettoie les graisses des artères), saule 4 (bon pour la mémoire, nettoie les graisses des artères)
  • Protection de la muqueuse intestinale (prévient des inflammations du colon): ciste 5
  • Protection des grands sportifs (comble le besoin accru de micro nutriments et antioxydants, protège le tissus musculaire): ciste 5
  • vision: ciste 5 (protège rétine et cristallin), saule 5 (prévient de la dégénérescence maculaire, protège la conjonctivite et la cornée)
  • Freins aux pertes de calcium(Synergie de phyto œstrogène et ainsi freine la perte de calcium): ciste 3, châtaigner 4
  • Diminutions des réactions allergiques: ciste 3
  • Prévient le syndrome dépressif léger (améliore la réponse à un traitement anti dépresseur classique, freine l’enchainement de stress): châtaigner 3
  • Aide a prévenir certains cancers (diminue la sensibilité au stress, diminue l’oxydation des lipides (kc seins prostate, colon, détoxifie l organisme):châtaigner 3, saule 4
  • Aide aux traitements radiothérapiques: châtaigner 2, saule 5( 5 préserve ou aide à la réparation des tissus brulés)
  • Protection de la prostate (Diminue l’adénome, baisse du taux des PSA, aide a supporter les traitements classiques): saule 5
  • Conception /allaitement (favorise l’ovulation, la nidification de l’ovule, favorise la lactation): saule 5