Les amis des abeilles de Chaponost

Mot-clé - essaim

Fil des billets

Petite annonce : Récupération d'essaims.....

Les apiculteurs amateurs du rucher école de Chaponost, récupèrent les essaims d'abeilles qui se seraient posés chez vous ou aux alentours. La prestation est gratuite, nous nous déplaçons dans tout l'Ouest Lyonnais. Par contre, nous ne détruisons pas les nids de guêpes ou de frelons. Nous récupérons aussi vos ruches vides ou pleines ainsi que le matériel d'apiculture que vous n'utilisez plus, pour notre rucher école.

Vous pouvez nous contacter directement : 06 62 18 88 98 ( Xavier) ou via le site internet

Un 3ème essaimage

Après-midi un peu chargé pour Xavier et moi : nous sommes allés à 15h au rucher pour préparer deux ruchettes pour les deux reines que nous allons recevoir.

En sortant le matériel, nous avons vu un essaim s'envoler et se fixer sur un sapin. Nous avons un peu galéré mais nous avons réussi à le mettre dans une ruchette que nous avons laissé en bord de champ. Il faudra la ramener petit à petit vers les autres ruches.

Faute de ruchette vide, nous n'avons préparé ensuite qu'une seule en prenant deux cadres dans la ruche de Xavier afin de les orpheliner avant la réception des reines. Il reste donc à en préparer une autre pour la 2ème reine.

La transhumance

Le 24 mai 2013, 6 essaims buckfast sont arrivés sur la commune de Chaponost, provenant de Montélimar.

Avec Mme Briottet, nous étions partis à 16h 15 de Chaponost, avec un retour vers 21h. Nous avons pu charger les essaims très tôt à Montélimar, à cause de la mauvaise météo ; dans le cas contraire, il aurait fallu attendre jusqu'à environ 21h/22h, le temps que les abeilles rentrent.

3 essaims ont été déposés au rucher -école et les autres dans 3 lieux différents de la commune. Le maillage de Chaponost pour la pollinisation des jardins, des vergers, des fleurs sauvages se poursuit avec tous les volontaires qui souhaitent investir dans une ruche.

La technique simple pour savoir s'il manque d'abeilles et d'insectes pollinisateurs est de déposer un pot de miel presque vide et pas lavé : si par beau temps, en moins de 48h, il n'est pas "propre", un manque d'abeilles est flagrant. Il faut alors installer une ruche ou fabriquer des gites à abeilles "sauvages".

Un 2ème essaimage

Cet après midi en allant transférer les nouvelles buckfast dans les ruches 10 cadres, Nils (mon fils) à découvert par hasard un essaim à 5 m du rucher. Nous l'avons récupéré et mis dans une ruchette, peut être une reine de la ruche 5... Difficile de faire le point sur l'état du rucher, surtout de tout comprendre avec cette météo.

Fourvoiement des jeunes reines au retour du vol nuptial

Karl Von Frisch rapporte dans son ouvrage "Vie et Moeurs des abeilles" que les moines de St Odile en Bavière avaient perdu en 2 ans 16 jeunes reines sur 21 comptabilisées dans leur rucher. Les ruches étaient de la même couleur blanche. Ils ont donc changé la couleur de leurs ruches et résultat ,il n'y eut que 3 reines perdues sur 42 en 5 ans.

D'où l'utilité d'utiliser différentes couleurs pour les ruches qui soient visibles par les abeilles, à savoir le bleu,le jaune,le noir et le blanc avec une étonnante faculté de voir l'ultraviolet (Un blanc qui absorbe les UV est vu coloré (bleu-vert)par les abeilles alors que le blanc réfléchissant l'UV est vu blanc).

Face à des disparitions de reines, il serait intéressant de peindre nos ruches comme les moines de St Odile l'ont fait. Alléluia !!

Divisions

Aujourd'hui, beau temps, nous en profitons pour ouvrir les ruches et faire des divisions.

  • les ruches 2 et 7 semblent en cours de changement de reines : plein de miel mais plus aucune ponte. Nous leur mettons un cadre de cire pour les occuper. Wait and see...
  • les autres ruches sont en pleine forme : à partir des 6 ruches, nous faisons trois divisions.

Ensuite nous emportons les trois ruchettes dans un petit jardin en face de chez Dédé. Le coin est superbe et nous n'aurons pas besoin de déranger Dédé pour y aller.

Un premier essaimage

Nous avons été appelés par la police municipale car un essaim s'était formé dans les environs du rucher. Olivier et Catherine sont allés le récupérer.

Lire la suite...