La gelée royale :++
gelee_royale.jpg ++ La gelée royale est fabriqué par les ouvrières de 3 à 11 jours de vie (les nourricières) avec du pain d’abeilles (pollen +miel) et un ensemble de glandes : pharyngiennes, hypopharyngiennes, mandibulaires, labiales.
Elle sert à la nourriture de toutes les larves pendant 36h après l’éclosion et devient nourriture exclusive des larves de futures reines ainsi que de la reine pendant toute sa vie.
Cette nourriture provoque une très forte fécondité de la reine et la protège aussi des infections virales.
La production de gelée royale demande beaucoup d'efforts aux abeilles. Les abeilles consomment plus de miel pour produire de la gelée royale que pour les autres produits de la ruche ce qui demande un suivi personnalisé très important.
Les ruches utilisées pour produire de la gelée royale doivent être très populeuses et fortes.
L'apiculteur va chercher dans des ruches spécialement dédiées à l'élevage de larves, des cadres où la reine a pondu. Lorsqu'une cellule éclot, les larves sont les mêmes. C'est la nourriture (gelée royale) qui leur sera donné qui déterminera si celle-ci sera reine ou non. L'apiculteur effectue alors l'étape très minutieuse, que l'on appelle le greffage : il prélève les jeunes larves éclose sur ce cadre pour les mettre dans des cellules artificielles, placées sur des barrettes en bois.
cupules_de_gelee_royale.jpgcolonie_en_2_parties.jpg

Les nouveaux cadres, porteurs des cellules greffés, sont transportés et déposés dans les colonies productrices de gelée royale. Ces ruches sont divisées en deux parties (séparés par une grille qui ne laisse passer que les ouvrières) : l'une où la reine pond sur les cadres libres et l'autre côté orphelin, où seules les abeilles ouvrières ont accès. On installe ces cadres du côté orphelin de la ruche, pour motiver les abeilles à produire de la gelée royale. Elles vont alors élever les jeunes larves en remplissant les cellules de gelée royale.

Généralement la récolte est faite tous les 2 jours sur du jeune couvain de – de 3 jours moment où la quantité de gelée royale dans les cellules a atteint son maximum. Après avoir récupérer les lattes, l'apiculteur va procéder à la désoperculation : il coupe la partie supérieure des cellules faite de cire fabriquée par les abeilles.



Les larves présentes dans les cellules artificielles sont enlevées, et la gelée royale où baignaient les larves aspirées (avec un matériel spécial ou une cuillère en forme de cupule)
extraction_de_gelee_royale.jpg

La gelée royale doit être impérativement conservé au réfrigérateur. Elle est très fragile et rancit rapidement. il est absolument nécessaire de fermer le pot hermétiquement afin d’assurer sa conservation. Une fois entamé, il est conseillé de le finir rapidement (entre 25 et 40 jours) pour limiter le risque d’oxydation. La gelée royale peut être conservée 1 an (au frais). Cependant, pour tirer pleinement profit de ses vertus, nous vous conseillons de commencer votre cure rapidement.

De façon générale, la gelée royale est un produit vivant et fragile. Elle est donc sensible à une exposition à la chaleur, à la lumière et à l’air. Si vous laissez la gelée royale soumise à la lumière et l’air, à température ambiante pendant environ vingt minutes, la gelée royale va complètement changer son look. De blanc-jaune, ressemblant à yogourt, serait transformée complètement en masse jaune. Ainsi, exposer le produit à ces éléments entraîne un risque de dépréciation de la qualité de la gelée, voir de fermentation. Si le bouchon du pilulier se gonfle et que la gelée royale se parsème de bulles, c’est qu’elle est devenue impropre à la consommation. Il ne faut surtout plus la consommer. En effet, non seulement elle perd ses propriétés bénéfiques, mais elle peut également s’avérer dangereuse pour la santé.

La gelée royale ne doit être prise que par des cuillères en bois, en plastique ou en verre, et non en métal.



Mélangé au miel c’est l’idéal pour la conservation (3 g pour 125gr de miel), on peut le garder 1 an.

Ces propriétés sont proches du pollen.

Régénération des cellules et des tissus :

Aux convalescents, aux femmes enceintes, aux personnes âgées fatiguées, aux sportifs, pour la consolidation de cal lors de fractures.

Tonification de la fertilité masculine et féminine : elle favorise la procréation et la grossesse,



Anti infectieux : Propriétés antivirales (notamment contre la grippe), antibactériennes (staphylocoque, Escherichia coli.) Antifongiques, antitumorales et des propriétés immunostimulantes.

Posologie :

En cure d’un à 2 mois de préférence en automne pour prévenir les maux de l’hiver, et peut être renouvelé au printemps si besoin.

Le matin à jeun en laissant fondre sous la langue, pour un adulte : 300 à 500 mg par jour. (Volume d’une lentille)

Peut-être mélangé au miel pour une meilleur conservation et absorption.