L’abeille est un animal à sang-froid ; à 7°c une abeille isolée tombe dans le coma. Les abeilles ont besoins les unes des autres pour survivre.

En pleine saison la ruche peut contenir 50 000 abeilles, pour la plupart des ouvrières, environ 3000 mâles appelés « faux bourdons » et une seule reine.

La reine va pondre 1000 à 2000 œufs par jour. Elle inspecte les cellules qui ont été nettoyé et aseptisé avec de la propolis par les ouvrières et pond son œuf.

Lorsque la reine trouve une cellule plus grande, elle pond un œuf non fécondé mâle (porteur uniquement de ses gènes), et lorsque c’est une alvéole de taille normale, elle pond un œuf fécondé (féminin).(Si la reine pond un œuf fécondé, cela donne naissance à une ouvrière ou une reine. Par contre, un œuf non fécondé donnera naissance à un faux-bourdon.)

· L’œuf :
oeufs.jpg

L’œuf est blanc, cylindrique, allongé et légèrement incurvé. Au moment de la ponte, la reine fixe l’œuf par une extrémité au fond de la cellule. L’œuf semble être debout dans l’alvéole. Puis pendant 3 jours (en moyenne), l’œuf se développe et s’incline pour finir par se coucher au fond de l’alvéole. Au bout de 3 jours, l’œuf éclot par dissolution de sa membrane. Il devient alors une larve.

· La larve :
larves.jpg

La larve a la forme d’un petit ver, constitué presque exclusivement d’un tube digestif. Elle passe presque tout son temps à manger la nourriture déposée dans l’alvéole par les abeilles nourrices.

Au fur et à mesure que la larve grandit, elle mue à 5 reprises. Elle gagne énormément de poids. Au 9e jour, l’alvéole est operculée par un petit bouchon de cire. Les derniers jours du stade larvaire sont consacrés à la construction d’un cocon.

La durée du stade larvaire varie selon la caste : reine, ouvrière ou faux-bourdon.

· La pupe :
05_croissance.jpg

Le stade pupal est le dernier stade avec celui de l’adulte formé ou imago. A ce stade, la tête, les yeux, les antennes, les pièces buccales, le thorax, les pattes et l’abdomen ont les caractéristiques de celles de l’adulte. La cuticule devient de plus en plus foncée ; sa couleur est utilisée pour déterminer l’âge d’une pupe. A l’intérieur de la pupe, les muscles et les organes se transforment.

Puis une dernière mue intervient. Il faudra quelques heures pour que la nouvelle cuticule sèche. Ensuite l’imago perfore l’opercule de cire avec ses mandibules. Après sa sortie de l’alvéole, l’adulte déploie ses ailes et ses antennes, laisse sécher ses poils et puis commence ses activités.

· L’imago :
naissance_d_une_abeille.jpg

A peine née, l’abeille est encore molle et il faudra de 12 à 24 heures pour que la cuticule extérieure ne sèche. Tant que l’exosquelette autour des glandes vulnérantes n’est pas durci, la jeune abeille ne peut piquer. Dans les 8 à 10 jours suivant la naissance, le développement interne (notamment des glandes) se poursuit

Le développement d’une ouvrière : Il faut 21 jours pour qu’un œuf d’abeille se transforme en ouvrière :

3 jours : stade de l’œuf,10 jours: stade larvaire,8 jours: stade de nymphe
A partir du 9e jour, la cellule est operculée (refermée) par les ouvrières suite à la production d’une phéromone spécifique par la larve. Pendant son développement, l’ouvrière en devenir n’est nourrie que pendant 3 jours à la gelée royale puis elle sera nourrie avec un mélange de pollen de miel et d’eau.
Les ouvrières adultes se nourrissent de :
Pollen : nécessaire au bon développement des glandes pendant les 10 premiers jours de vie. Ensuite, il n’est plus indispensable, sauf si de vieilles abeilles sont amenées à nourrir à nouveau le couvain
Miel : qui fournit de l’énergie sous forme de sucres

Le développement d’une reine : Il faut 16 jours pour qu’un œuf d’abeille se transforme en reine :3 jours : stade de l’œuf,8 jours : stade larvaire, 4 jours: stade nymphal
bees-2930728__340.jpg Pendant les 6 premiers jours, l’œuf, puis la larve est visible au fond de la cellule. Puis celle-ci est operculée et le développement se poursuit à l’abri des regards.
Pendant tout son développement, la reine en devenir est uniquement nourrie à la gelée royale. Les reines adultes sont nourries par les ouvrières et uniquement de gelée royale. La quantité de nourriture influe sur la ponte de la reine
(La gelée royale est le produit de sécrétion du système glandulaire céphalique (glandes hypopharyngiennes et glandes mandibulaires) des abeilles ouvrières, entre le cinquième et le quatorzième jour de leur existence (ouvrières qui portent alors le nom de nourrices)).

Le développement d’un faux bourdon : il faut 24 jours pour qu un œuf non fécondé devienne un faux bourdons. 3 jours : stade de l’œuf, 10 jours : stade larvaire, 11 jours : stade nymphal
faux_bourdons_naissances.jpg Pendant les 10 premiers jours, l’œuf puis la larve est visible au fond de la cellule. Puis celle-ci est operculée. La cellule est de plus grande taille que celle des ouvrières et l’opercule est en forme de dôme.